dimanche, avril 26, 2015
Accueil » A C T U A L I T É » Contre la dictature financi?re, la candidature pr?sidentielle de Jacques Cheminade
Contre la dictature financi?re, la candidature pr?sidentielle de Jacques Cheminade

Contre la dictature financi?re, la candidature pr?sidentielle de Jacques Cheminade

Image Flickr par annareece1

D?j? en 1995, Jacques Cheminade, candidat pr?sidentiel ? la pr?sidence fran?aise, d?non?ait le cancer financier qui rongeait l??conomie r?elle. Il avertissait que si la France et l?Occident en g?n?ral ne changeaient pas ses politiques ?conomiques en redonnant le contr?le de la monnaie et du cr?dit productif aux ?tats en lieu de les laisser au ?march??, c?est dire ? la City de Londres et Wall Street, de lancer de grands projets d?infrastructure avec les yeux du futur, l?occident se dirigeait droit au mur et aux risques de guerres g?n?ralis?es.

Si alors la presse de l??establishment? fran?ais fit tout en son pouvoir pour le ridiculiser, c??tait l??poque de la mondialisation triomphante, pour faire une campagne de salissage et d?assassinat de caract?re, lui affublant des quolibets de toutes sortes passants d?agent de Saddam Hussein ? la classique accusation d?antis?mitisme compl?tement infond?e, qu?un journal de ?gauche? comme le Nouvel Observateur fit dans la pure propagande sovi?tique et r?ussi ? affirmer qu?il n?y avait que huit candidats pr?sidentiels et non neuf et ? ne jamais mentionner son nom, qu?il re?ut l?galement moins d?heures d?antenne qu?? celles auxquelles il avait droit, que scandaleusement son compte de campagne fut rejet? par le Roland Dumas, alors qu?il ?tait le plus petit compte de d?pense et qu?aujourd?hui on sait que le conseil constitutionnel o? si?geait Dumas savait tr?s bien que les comptes de campagne de Chirac et Balladure avaient explos? les plafonds l?gaux, aujourd?hui, force est de constater qu?il a eu raison et ses adversaires ont eu tord.

Mais pourquoi taper si fort s?il ne s?agissait que d?une petite mouche sans importance? Vous le comprendrez ais?ment en prenant connaissance de ses id?es et de son programme, qui inclut l??tablissement de la loi Glass Steagall, anath?me dans le monde bancaire actuel, pour s?parer les banques dites universelles en banques d?investissement d?un c?t? et de d?p?t de l?autre, interdisant donc la sp?culation avec les d?p?ts des ?pargnants, que l??tat fran?ais reprenne le contr?le de la Banque de France et ainsi ne plus ?tre d?pendant des march?s pour les cr?dits n?cessaires aux grands projets de d?veloppement et surtout, mener la guerre contre la City de Londres et Wall Street, tout candidat s?rieux ne la menant pas de front se condamne ? l?impuissance et n?est tout simplement pas s?rieux s?il pr?tend d?fendre la R?publique fran?aise et le bien commun de tous les citoyens fran?ais. Et quel politicien aujourd?hui d?nonce les conditionnements culturels que nous subissons en permanence et appelle au d?veloppement de nos facult?s cr?atrices?

En 2007, sa campagne d?non?ait le fascisme financier?: nous y sommes?: c?est la derni?re chance pour y mettre fin et sortir d?une logique menant directement ? la troisi?me guerre mondiale et au retour du colonialisme franco-anglais tel que voulu par Tony Blair et son petit caniche Sarkozy pr?chant partout la fin des ?tats-Nations et du syst?me de Westphalie, qui au nom de ?l?ing?rence humanitaire? se permettent de revenir aux politiques coloniales avec l?appui d?un Obama qui ne fait que poursuivre en pire la politique de Bush dict?e depuis Londres, telles ces sophistes d?Ath?nes qui au nom de la justice clamait l?intervention en Sicile qui ne cachait en r?alit? que son intention imp?rialiste de contr?ler le grenier ? bl? qu??tait alors la Sicile. Mais tout lecteur de la Guerre du P?loponn?se de Thucydide sait tr?s bien comment termina l?empire ?d?mocratique? d?Ath?nes et qu?en lieu de suivre son exemple et l?exemple romain, il est grand temps de s?inspirer de Solon qui effa?a les dettes impayables qui avaient r?duit une bonne partie de la population en esclavage. Relan?ons de grands projets communs qui unissent l?humanit? dans une mission commune, tel, comme le pr?conise Cheminade le d?veloppement du projet Transaqua en Afrique pour un r?el d?veloppement de ce continent meurtri en lieu du pillage et du non-d?veloppement n?ocolonial ainsi que reprendre le projet, car si la Terre est le berceau de l?humanit?, on ne reste pas toute sa vie dans son berceau!

Si Cheminade ne sera probablement pas le prochain pr?sident, sa candidature se veut le catalysateur des forces r?publicaines en France, des jaur?siens comme des gaullistes, et cet article permettra aux Canadiens et Qu?b?cois de conna?tre la r?sistance fran?aise qui sera vraisemblablement pas couverte par nos mass m?dias, ou tr?s mal couvert?: internet nous permet de juger pi?ce.

Son discours de lancement de campagne?:??? version ?crite ici.

?Je vais commencer par des paroles lourdes. Nous sommes en guerre. Elle n?est pas visible, mais elle est d?clar?e, insidieuse, et elle est destructrice. Un conglom?rat d?int?r?ts financiers op?rant depuis la City de Londres et Wall Street domine aujourd?hui le monde. Sa loi est le profit ? court terme, la possession, la cupidit?, le saccage social et la manipulation des esprits.

Nous sommes ? un tournant de l?histoire dans le monde et en Europe. Ou c?est eux, ou c?est ce que nous d?fendons. Le f?odalisme financier combattu par le programme du Conseil National de la R?sistance du 15 mars 1944, et l?outrage fait au travail humain, d?nonc? par la d?claration de Philadelphie du 10 mai 1944, sont de retour.

Par ses dimensions mondiales, notre crise d?passe celle de 1929 et aboutira ? des orages bien pires encore, si nous ne lui portons pas imm?diatement un coup d?arr?t. Nous savons, depuis Goya et la guerre d?Espagne de Napol?on, que le sommeil de la Raison engendre des monstres.

Je veux aujourd?hui vous pr?senter un projet de combat et de reconstruction, un combat que l?on doit gagner, pas pour le plaisir de gagner, mais pour pouvoir reconstruire. Car il est possible de s?en sortir par le haut, en mobilisant nos meilleures ressources pour rendre ? nouveau vivant ce que notre histoire a pu porter de meilleur.?

Jacques Cheminade, 15 octobre 2011, Saint-Ouen

Cheminade2012 – discours de lancement de campagne par Cheminade2012
Sa campagne de 1995 ? 2011?:

1995-2012: le combat de Jacques Cheminade contre… par Cheminade2012

On peut aussi voir le panel de trois importants ?conomistes fran?ais qui intervinrent lors du lancement de la campagne pr?sidentiel de Jacques Cheminade, soit Fran?ois Morin (Professeur ?m?rite ? l?Universit? Toulouse I, ancien membre du Conseil d?analyse ?conomique du premier ministre et du Conseil de la Banque de France?; il conseilla le gouvernement Mauroy pour les nationalisations de 1981…, auteur du livre Un monde sans Wall Street), Henri Sterdyniak (Directeur du D?partement ?conomie de la mondialisation ? l?OFCE et membre-fondateur des Economistes atterr?s) et Eric de Keuleneer (Professeur ? la Solvay Brussels School of Economics ? ULB).

Introduction au panel des ?conomistes – AG 2011… par Solidarite_et_Progres

A propos de

avatar

Un commentaire

Répondre

Bad Behavior has blocked 9355 access attempts in the last 7 days.