mercredi, juillet 1, 2015
Accueil » T Y P E S » Articles » Opinions de stars… ça nous fait une belle jambe
Opinions de stars… ça nous fait une belle jambe

Opinions de stars… ça nous fait une belle jambe

Sois belle et tais-toi… Allons donc ! pourquoi nos stars n’auraient pas le droit de s’exprimer et d’afficher leurs opinions politiques ou professionnelles et culturelles. Et pourquoi les artistes devraient donner l’image hypocrite d’un métier où règne l’entente cordiale, alors que parfois nos idoles se détestent superbement et se déchirent entre eux. Alors nous pourrions tous nous étriper sur les réseaux sociaux, salir et insulter sans modération, mais pas les vedettes qui seraient soumis à une sorte de stupide devoir de réserve. Parce que peut-être le Français moyen serait assez ahuri et hypnotisé par les étoiles du grand écran, pour se laisser influencer politiquement par les Sophie Marceau, Depardieu, ou encore Deneuve. Que de cinéma pour pas grand chose !

depardieu_marceau_deneuve

image:  Le figaro.fr

 

Tenez, récemment Sophie Marceau qui ne cultive pas seulement l’exhibitionnisme sous l’oeil voyeur des caméras, avait déclaré, « les Français doivent s’ouvrir un peu plus sur l’extérieur ». Elle parlait cinéma et des talentueux réalisateurs de films français, qui selon elle devraient tourner moins dans l’hexagone et s’ouvrir sur le monde. Bon, l’actrice a tort ou raison, à chacun son opinion, mais pourquoi ce genre de réaction dans les commentaires, « Madame gardez vos conseils pour vous ». Le commentateur croyait-il qu’elle parlait d’ouvrir les vannes de l’immigration ?

Et puis d’ailleurs, lorsque les journalistes tendent le micro à des artistes, c’est bien pour qu’ils parlent. Même si personne n’est à l’abri de sortir une énorme bêtise ou une vacherie sur un collègue. Comme il est loin le temps du noir et blanc et du cinéma muet, aujourd’hui le parlant est souvent très coloré par de petites phrases assassines.

Mais Sophie Marceau n’est pas à son bout d’essai, elle s’est même attaquée sur la Croisette à un gros morceau du cinéma français. Un personnage haut en couleur devenu belgo-Russe, qui certains soirs arrosés ne sait plus trop lui-même ou il habite d’ailleurs. Alors disons un monstre sacré internationalement connu pour son talent et ses débordements gargantuesques. L’inimitable Depardieu !

Le dialogue entre les deux stars vaut bien une Palme d’or de Cannes, en bois de chataignier teinté après projection de boue.

S. Marceau – « C’est un prédateur Depardieu, il faut qu’il bouffe tout et tout le monde… Gérard n’a ni foi ni loi. Ce qu’il défend c’est quoi ? Lui et lui seul ! ».

G. Depardieu – « Elle était très jeune quand on a tourné ce film avec Pialat, et c’est vrai qu’à l’époque j’étais un peu prédateur. Et un peu con aussi… pourquoi il n’y a que chez elle que l’on voit tantôt un sein, tantôt une culotte »

Et comment de pas relater le tonnerre de la révélation de Sophie Marceau sur « l’impur » Jean-François Copé. Ne manquez pas « Après l’orage », à lire absolument sur le blog du député.

En 2014, Catherine Deneuve avait elle aussi dit tout le mal qu’elle pensait de l’éternelle adolescente de la Boum. C’était lorsque Sophie Marceau avait traité Francois Hollande de lâche, suite à la terrible affaire d’Etat Julie Gayet-Trierweiler. Un long métrage satirique qui avait fait couler tant d’encre et de larmes en France et dans le monde. D’ailleurs la jouissance provoquée par cette affaire sur l’ensemble du territoire, reste encore aujourd’hui inexpliquée.

C. Deneuve –  » cette tête de linotte perchée sur un corps de rêve, n’aurait pas dû lâcher ainsi son venin dans « GQ » sur François Hollande. »

« On dirait qu’on parle du mari de sa meilleure amie qui vient d’être quittée… Je trouve ça incroyable. Peut-être que ça a été sorti de son contexte, non ? Quoiqu’il en soit, je ne parlerai pas du président de la République comme ça, que je l’aime ou pas. Et elle [Sophie Marceau] précise qu’elle n’a pas voté pour lui ? Mais ça ne regarde qu’elle ! Les isoloirs sont faits pour ça. »

Finalement, dans cette société où l’agressivité est notre soupe à la grimace quotidienne, les artistes ont autant que nous le droit de participer à la joie du vivre ensemble. Seulement ça nous fait une belle jambe.

A propos de gruni 57

avatar
J'ai une fâcheuse tendance à l'ambiguïté. Ce n'est pas ma faute je suis tombé dans le deuxième degré quand j'étais petit. Depuis, pour me soigner, j'ai tenté une cure prolongée sur Agoravox. Le résultat a été désastreux, c'est encore pire qu'avant. Alors ne me prenez surtout pas au sérieux, mon cas déjà désespéré pourrait s'aggraver avec une grosse tête.

2 commentaires

  1. avatar

    Aucun intérêt….

    Retenons plutôt la superbe déclaration de Vincent Lindon :

    « Faites des rêves immenses pour ne pas les perdre de vue en les poursuivant » (c’est du Faulkner).

  2. avatar

    Belle phrase effectivement.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>