samedi, mai 23, 2015
Accueil » A C T U A L I T É » Une Europe qui frappe les pauvres sur son propre sol peut-elle aider les africains?
Une Europe qui frappe les pauvres sur son propre sol  peut-elle aider les africains?

Une Europe qui frappe les pauvres sur son propre sol peut-elle aider les africains?

Nous l?avons toujours dit et r?p?t? : ? l?aide aux pays africains ? est un business qui rapporte gros aux donateurs qui se sont toujours pr?sent?s comme de bons samaritains ou une sorte d?envoy?s de dieu charg?s de prendre soin sur terre de l?homme noir. Les pays qui font le business de l?aide viennent de d?montrer aux yeux du monde que si leur industrie, comme toute autre entreprise, ne g?n?re pas de profits, elle doit fermer. Ce vendredi 8 f?vrier 2013, l?Union Europ?enne a d?cid? de r?duire l?aide alimentaire qu?elle donne aux d?munis sur son propre territoire. Dans le budget qu?elle vient d?adopter pour la p?riode 2014-2020, l?enveloppe consacr?e aux pauvres en Europe passe de 3,5 milliards d?euros ? 2,5 milliards pour la p?riode 2007-2013, soit une r?duction d?1 milliard d’euro.

On pouvait comprendre cette d?cision si le nombre de pauvres en Europe baissait. Or, ce nombre n?a jamais ?t? aussi haut, surtout avec la crise syst?mique qu?elle conna?t depuis 2008. En France o? il y a officiellement 8 millions de pauvres, sans compter les citoyens de seconde zone des DOM-TOM et de Mayotte,?les Restos du Coeur,? qui distribuent chaque ann?e des millions de repas, ont enregistr? cette ann?e une explosion des demandes d’aide. Plus largement, dans tout l?espace europ?en, les chiffres d?Eurostat parlent d?eux-m?mes. En 2010,? selon ses statistiques, Eurostat disait qu?il y a 115 millions de personnes menac?es de pauvret? ou d?exclusion sociale. Ces chiffres ont ?videmment augment? avec la crise qui ne cesse de provoquer quotidiennement la fermeture de centaines voire de milliers de postes de travail dans l?espace europ?en o? les plus grands patrons licencient et s?en mettent plein les poches. Les ann?es ? venir ne sont pas faites pour renverser radicalement cette tendance surtout lorsqu?on voit que c?est plut?t l?aust?rit? qui est choisie comme porte de sortie.
Comme on le voit, le nombre de pauvres augmente en Europe au moment m?me o? l?Union Europ?enne d?cide de baisser les finances du programme qu?elle a institu? depuis 1987 pour venir en aide aux plus d?munis sur son sol. D?nomm? Programme europ?en d’aide aux plus d?munis (PEAD), plusieurs pays europ?ens notamment l?Allemagne, le Royaume Uni, les Pays-Bas d?sirent tout simplement le supprimer. La seule concession qui a ?t? faite aujourd?hui est de le maintenir en vie tout en lui r?duisant les moyens.
Alors, se pose la question de savoir comment cette Europe qui ne veut pas aider ses propres pauvres sur son sol pourrait-elle aller aider les africains. La charit? bien ordonn?e commen?ant par soi-m?me, comment r?duire les aides ? ses propres enfants pour aller nourrir ceux des tiers?? A pr?sent qu?on voit ce que l?Europe d?cide ? propos de ses propres pauvres, telle doit ?tre la question que chaque esprit averti doit se poser. Pendant des d?cenies et des d?cenies, la propagande a fait croire sur tous les toits que l?Europe, l?Occident plus largement aide les africains. Cette propagande largement diffus?e et relay?e par des laquais africains appel?s abusivement ??dirigeants africains?? a non seulement augment? le m?pris et la haine que nombre d?occidentaux ont pour les africains, car se disant priv?s de ressources au profit de fain?ants africains, ?ternels assist?s, mais aussi et surtout elle a distill? dans des cerveaux africains l?id?e qu?il existerait quelque part de bons samaritains qui se pr?occupent de leur ?tat. Ainsi, aussi souvent que possible, on entend de la part de beaucoup d?africains des phrases telles que?: ??nous demandons l?assistance de l?Union Europ?enne??, ??nous demandons l?aide de la communaut? internationale??, ??nous appelons la communaut? internationale au secours??. Cette communaut? internationale ?tant l?Europe et ses fils que sont les Etats-Unis d?Am?rique et le Canada.
Or, il n?y a rien de plus faux. Car ce qu?on appelle l?aide, c?est une escroquerie, une entreprise savamment pens?e et cr??e qui consiste ? fourguer aux satrapes africains les moyens de toute sorte pour les garder au pouvoir contre la livraison des mati?res premi?res agricoles, mini?res et min?rali?res aux pays dits donateurs. Ce syst?me de transfusion sanguine de l?Afrique vers les ??pays donateurs?? ne se limite pas qu?? ces mati?res, car elle inclut les ressources humaines. Ainsi donc, des centaines de milliers d?africains physiquement et intellectuellement outill?s sont transf?r?s gratuitement vers ces pays dits du Nord. L?Afrique se trouve donc perdante sur tous les tableaux quoiqu?une certaine ?cole de pens?e tente de compenser cette gigantesque perte par des transferts d?argent et d?autres mat?riels us?s par les immigr?s africains dans leur pays d?origine.
Comme on peut donc le voir, l?Europe qui « frappe le ventre » de ses propres pauvres ne peut pas aller aider les autres, notamment les africains. Ceci n?est que pure logique. Et ce n?est pas aujourd?hui qu?on apprendra ? l?Occident la rationalit? math?matique qui caract?rise chacun de ses faits et gestes. L?Union europ?enne vient de le prouver avec cette r?duction d?aide ? ses pauvres. Tout ce qui ne rapporte pas est ? jeter, mieux tout ce qui co?te doit ?tre r?duit puis abandonn?, voil? la logique occidentale. Aucun pays, aucun peuple n’aide un autre ? se d?velopper comme le fait croire la propagande de « l’Aide au d?veloppement ». Il ne s’agit pas de th?orie de complot. C’est bien connu depuis la nuit des temps que les Etats -les vrais- se comportent comme des Hommes. Ils ont des int?r?ts, ils ne peuvent pas se permettre de donner leurs ressources aux autres, ils se livrent une rivalit? sans merci ? l’issue de laquelle les faibles sont mang?s sans remord aucun, ils sont guid?s par l’int?r?t national qui engendre une rationalit? politique… Et ce n’est pas Hans Morgenthau pour qui la politique c’est la domination qui dira le contraire en tant qu’un des fondateurs du r?alisme dans les relations internationales.
Il revient donc aux africains de saisir cette r?alit? une fois pour de bon au travers de cette d?cision et d?enfoncer d?finitivement dans leurs cr?nes qu?il n?y a plus immense illusion que la croyance en une aide ext?rieure. Au demeurant, cela fait des si?cles que ??l?Afrique est aid?e??. Le bilan se passe de tout commentaire. Car, l? o? on parle d’aide, il n’y a qu’une gigantesque machine ? escroquer l’Afrique. C’est connu de tous les d?cideurs europ?ens et occidentaux qui ne se lassent d’ailleurs pas de rire de ces « africains qui ne se d?veloppent jamais malgr? toute l’aide au d?veloppement re?ue ».
Endett?s par l?argent et par des dons qu?ils n?ont jamais vus, les africains se trouvent ? payer encore et encore. Pi?g?s, ligot?s, pouss?s ? douter d?eux-m?mes, les africains sont gard?s ainsi en esclavage. Situation cruelle si bien m?me qu?on peut, au nom de cette fantomatique aide qui reste ou retourne dans les coffres de paradis fiscaux pour ensuite financer les partis politiques europ?ens et les pouvoirs tyranniques africains, soumettre les africains, esclaves de leur ?tat, ? n?importe quel chantage et ? n?importe quelle menace. Le premier ministre britannique, David Cameron n?eut-il pas l?insolent courage de d?clarer en d?cembre 2011 que ??le Royaume Uni coupera son aide aux pays africains ayant une l?gislation contre l’homosexualit??? Quelle aide!!???Cette situation doit cesser. Mais elle ne pourra l??tre que si un nouvel ordre na?t en Afrique ? la suite d?une destruction du d?sordre ? lui impos? comme un ordre ?tabli. Ceci demande une masse r?unie, form?e, inform?e et structur?e dans des cadres organis?s pilot?s par un leadership muni d?un tableau de bord bien ?labor? ? partir d’une parfaite connaissance de l’Afrique, de son histoire ainsi que de la parfaite ma?trise des lois qui gouvernent l’ordre mondial actuel et futur pr?visible. Car, il ne va pas suffire de d?construire cet ordre cannibal qui nul part ne s?est jamais laiss? abattre facilement, mais il faudra savoir ce par quoi il sera remplac? et les instruments ? mettre en ?uvre pour s?curiser durablement cette nouvelle ?difice africaine tourn?e prioritairement vers la satisfaction des besoins de ses propres enfants.
KPOGLI Komla
Secr?taire G?n?ral du MOLTRA

A propos de

avatar

Répondre